Scroll to Top

Aimable Ndayisenga :”Pas de paix sans pain”

By Julien Barinzigo / Published on Saturday, 25 Feb 2017 05:50 AM /
Un Congolais expose les stratégies de mener à bon port un projet

Ce vendredi le 24 février dans les enceintes de Martha Hotel,  le Centre d’Appui aux Initiatives locales de Développement et d’Assistance aux personnes vulnérables en collaboration avec le Forum des Jeunes Entrepreneurs ont organisé un  atelier régional de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes sous la thématique ”L’entrepreneuriat des jeunes au service de la paix dans la Région des Grands-lacs”

Cette rencontre avait pour objectif  de  mettre l’entrepreneuriat des jeunes au service de la paix dans la Région des Grands-lacs comme l’ a souligné le Directeur Exécutif du CIDEP, Aimable Ndayisenga dans son discours d’ouverture de l’atelier.

Avaient répondu présent  12 jeunes entrepreneurs  Congolais, 20 Burundais, les entrepreneurs expérimentés chargés de partager leurs expériences avec les jeunes, les banquiers susceptibles de fournir un appui financier et technique aux jeunes entrepreneurs pour ne citer  que ceux là.

A travers un représentant, l’équipe venue du Congo a partagé l’expérience avec les Burundais par des démonstrations selon lesquelles pour l’engagement de tout un chacun, la persévérance, la magnanimité  sont de rigueur pour mener à bon port n’importe quel projet.

Trois jeunes ont exposé leurs projets aux participants et le travail en 4 groupes est soldé par dégager les activités germinatrices de revenues déjà entreprises et celles prévues par les participants, jeunes entrepreneurs.Des contacts se sont donnés entre entrepreneurs intéressés par l’un ou l’autre projet.

Répondant aux questions des journalistes, Aimable Ndayisenga a fait savoir que cette rencontre des jeunes entrepreneurs est le résultat d’une réunion tenue en à Kinshasa en RDC à laquelle les élus du peuple étaient présent et  pendant laquelle les participants ont convergé sur l’idée que parmi les ”facteurs de la manipulation des jeunes vient en premier lieu le chômage   et qu’on  ne  peut pas parler de paix sans pain. Les jeunes sont manipulés parce qu’ils sont inoccupés.Quand un jeune a  à faire, il ne sera pas instrumentalisé par qui  que ce soit et aussi  il n’ y aura de stabilité ici au Burundi quand il n’ y a pas de stabilité en RDC et au Rwanda”.

Pour le CIDEP, il ne faut pas attendre l’arrivée de la banque qui va appuyer les jeunes entrepreneurs.Ainsi, le centre a déjà ressemblé les jeunes au sein de la communauté par le système d’épargne et crédit. Le Centre compte renforcer la connection avec les jeunes entrepreneurs des pays limitrophes.Il va mettre en place un forum national des jeunes entrepreneurs et les connecter avec les autres jeunes de la région pour qu’ils échangent non seulement des marchandises mais aussi des expériences a martelé Aimable Ndayisenga.

Les Congolais ont apprécié l’accueil leur réservé par les amis burundais et ont fustigé que bien de ce qui se dit sur le Burundi n’est qu’une affaire des media.

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel