Scroll to Top

Plus de 500 enseignants attendaient le redeploiement

By Julien Barinzigo / Published on Monday, 28 Aug 2017 13:41 PM / /

Ce lundi à l’Ecole Technique Secondaire de Kamenge (ETS), plus de 500 enseignants débout de la mairie de Bujumbura avaient répondu au rendez- vous avec la commission de redéploiement.

Le Directeur de l’Enseignement Provincial en mairie de Bujumbura a rappelé quelques grandes lignes du règlement scolaire adopté dernièrement par le Ministère de l’éducation. Il s’agit de l’habillement indécent interdit à l’école, les mini-jupes étant strictement interdites pour les femmes.

Le président du Syndicat des enseignants des écoles primaires du Burundi, Victor Ndabaniwe, et le Président de la commission de redéploiement a précisé ceux qui ne sont pas concernés par le redéploiement des enseignants : des enseignants avec handicap physique, des enseignants hier mandateurs politiques ultérieurement nommés par décret, les représentants  des 6 syndicats, enseignants ayant un âge de 50 ans et plus, le redéploiement d’un couple (l’homme est redéploiement et la femme reste à son affectation actuelle).Il a demandé aux enseigants de fournir à la commission toutes les informations pouvant éclairer les membres de la commission sur la situation de l’école.Pour Victor, un Directeur qui a fait seul le travail lui demandé par la commission se verra ”destitué et redeploiyé”.

Lors du redéploiement, chaque Directeur d’école présentait une copie de charge horaire de chaque enseignant élaboré en collaboration avec tout le personnel de l’école.’’Un Directeur qui s’est exposé en faisant des rapports fantaisistes se verra destitué et le DEP n’aura que présenter une candidature à la direction’’, avait prévenu Ndabaniwe. 

Selon Victor, le redéploiement concerne ceux qui ont la charge horaire de de moins de 10 par semaine à l’exception de ceux qui dispensent les cours de géographie et histoire pouvant difficilement atteindre ce nombre dheures.

 

 

6,015 total views, 5 views today

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel