Scroll to Top

Le SEPEDUC fait recours au Comité National de Dialogue Social

By Julien Barinzigo / Published on Friday, 06 Oct 2017 07:00 AM / /
Niyongabo Gérard, Président du SEPEDUC

Profitant de la journée internationale de l’enseignant le 5 septembre, le Syndicat des Enseignants Professionnels de l’Education(SEPEDUC) s’est adressé  au Président du Comité National de Dialogue Social(CNDS) pour lui demander une intervention pour mettre fin aux manquements observés dans le redéploiement des enseignants.

Niyongabo Gérard, Président du  SEPEDUC commence par citer  l’article 44, alinéa 1 du statut général des fonctionnaires qui stipule que l’indemnité est la contrepartie pécuniaire octroyée en vue de compenser les frais exposés ou susceptibles d’être exposés du fait des fonctions exercées.

Gérard parle des irrégularités et l’absence pécuniaires d’accompagnement qui ont caractérisé le redéploiement durant l’exercice 2016-2017.Il affirme que ‘’le travail de redéploiement est une conséquence de la gestion de la politique d’emploi des années antérieures et du favoritisme qui a caractérisé les mutations’’.

Le Syndicat des Enseignants Professionnels de l’Education(SEPEDUC) trouve que le travail de redéploiement exige des préparatifs à des niveaux diversifiés. Ces niveaux sont une carte cartographique des besoins en personnel, un fonds d’indemnisation aux frais exposés comme stipule la loi et la préparation psychologique et concertée des concernés pour rendre efficace ce travail louable pour la nation.

Le SEPEDUC demande, en définitive la préparation d’une carte de besoin en personnel, le recouvrement des dépenses occasionnées par le redéploiement, la non application des mesures dans le communiqué du Ministère de l’Education et enfin chercher les parcelles pour le personnel enseignant. Il termine en regrettant que les frais de loyer augmentent du jour au jour alors que l’indemnité de logement accordé aux enseignants ne suit pas la même allure.

 

 

 

 

9,749 total views, 127 views today

Tagged as:

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel