Scroll to Top

Health| Faire reculer les décès dus au choléra de 30% d’ici 2030

By Editor / Published on Monday, 09 Oct 2017 11:00 AM / /

 Une nouvelle stratégie ambitieuse visant à faire baisser de 90% le nombre des décès dus au choléra d’ici 2030 sera présentée demain par le Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra (GTFCC: Global Task Force on Cholera Control), un réseau rassemblant plus d’une cinquantaine d’institutions des Nations Unies, d’organismes internationaux, d’instituts universitaires et d’ONG qui aident les pays touchés par cette maladie.

 

Chaque année selon les estimations, 95 000 personnes meurent du choléra et 2,9 millions contractent cette maladie. Une action urgente est nécessaire pour protéger les communautés, prévenir la transmission et enrayer les flambées.

Le nouveau plan du Groupe spécial, Ending Cholera: A Global Roadmap to 2030, [Mettre fin au choléra: feuille de route mondiale jusqu’à 2030], reconnaît que le choléra se propage dans des «points chauds» de l’endémie où des flambées prévisibles se produisent année après année.

La feuille de route mondiale vise à aligner les ressources, partager les meilleures pratiques et renforcer les partenariats entre les pays touchés, les donateurs et les organismes internationaux. Elle souligne la nécessité d’une approche coordonnée pour lutter contre le choléra, et d’une planification au niveau des pays pour la détection précoce des flambées et la riposte rapide. En suivant cette feuille de route, près de 20 pays affectés pourraient éliminer le choléra d’ici 2030.

«L’Organisation mondiale de la Santé est fière de faire partie de cette nouvelle initiative commune pour éliminer les décès dus au choléra. Cette maladie fait payer le plus lourd tribut aux populations pauvres et vulnérables, ce qui est inacceptable. La feuille de route est le meilleur moyen d’y mettre fin», a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

«Chaque décès dû au choléra est évitable avec les outils à notre disposition aujourd’hui, comme le vaccin anticholérique oral et l’amélioration de l’accès à l’eau, à l’assainissement de base et à l’hygiène, ainsi que le décrit la feuille de route», a poursuivi continué le Dr Tedros Adhanom Gebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé. «C’est une maladie de l’inégalité frappant les plus pauvres et les plus vulnérables. En cette À la fin de la deuxième décennie du XXIe siècle, il est inacceptable que le choléra continue de détruire les moyens de subsistance et de ruiner des économies. Nous devons agir ensemble et maintenant.»

Source: OMS

6,250 total views, 2 views today

Categories : french Health homepage

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel