Scroll to Top

Burundi: Quel est le modus oparandi des hackers de comptes tweeters

By Julien Barinzigo / Published on Tuesday, 24 Oct 2017 05:13 AM / /

Au Burundi, peu de gens utilisent l’internet mais ce peu est majoritaire vu l’importance qu’a cette poignée des internautes burundais.
Depuis dimanche 22 octobre, une information circulait sur les réseaux sociaux faisant état de l’arrestation des quatre leaders de la rébellion dernièrement déclarée, la Force Populaire du Burundi (FPB) qui seraient arrêtés par les autorités tanzaniennes et extradés au Burundi.
A force de compter les démentis, un groupe de hackers se serait mis à l’œuvre pour malmener ou manipuler l’information mais au fond avec une soif pécuniaire. A ce sujet, ce qu’il faut savoir est que nul n’est à l’abri d’un piratage de compte tweeter. Une fois que les pirates ont dérobé les informations de connexion, ils vont estimer le prix de celui-ci puis le vendre sur le marché noir.
Les comptes piratés pour le cas échéant sont plusieurs. On citera le compte de l’Ambassadeur Willy Nyamitwe, du Président du parti CDP,Anicet Niyonkuru, du Journal Iwacu, du président du FOCODE Pacifique Nininahazwe, de l’ex Directeur de la Radio Publique Africaine, Bob Rugurika.
Une possibilité possible (la première) serait qu’une application qui aurait des autorisations d’écriture sur les comptes ciblés et qui aurait servi de vecteur à l’attaque. Pour révoquer ces autorisations, il vous suffit de vous rendre à cette adresse (Paramètres et confidentialité / Applications) en étant connecté à votre compte.
La deuxième, moins probable vu le nombre de comptes touchés, concernerait directement l’intégrité des comptes : vous devriez donc changer de mot de passe pour un mot de passe fort et activer la double authentification.

3,826 total views, 6 views today

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel