Scroll to Top

Près de 3 millions de personnes ont accès aux moyens de guérir l’hépatite C

By Editor / Published on Sunday, 05 Nov 2017 01:39 AM / /

Le Sommet mondial sur l’hépatite 2017 lance un appel pour redoubler d’efforts afin d’éliminer l’hépatite virale

Communiqué de presse

 À la veille du Sommet mondial sur l’hépatite qui se tiendra au Brésil, l’OMS constate que la lutte contre l’hépatite prend de plus en plus d’ampleur. Trois millions de personnes ont obtenu un traitement contre l’hépatite C ces 2 dernières années et 2,8 millions de personnes supplémentaires ont commencé un traitement à vie contre l’hépatite B en 2016; c’est un record.

«Nous avons constaté une multiplication par 5, ou presque, du nombre de pays mettant sur pied des plans nationaux visant à éliminer l’hépatite virale mortelle ces cinq dernières années», explique le Dr Gottfried Hirnschall, Directeur du Département VIH et du Programme mondial de lutte contre l’hépatite de l’OMS. «Ces résultats permettent d’envisager l’élimination de l’hépatite comme une possibilité, voire une réalité.»

Le gouvernement brésilien est l’hôte du Sommet mondial sur l’hépatite 2017, coorganisé par l’Organisation mondiale de la Santé et la World Hepatitis Alliance. L’objectif de ce sommet est d’inciter davantage de pays à agir concrètement pour lutter contre l’hépatite, qui tue encore plus de 1,3 million de personnes chaque année et touche plus de 325 millions de personnes.

«Nous ne pouvons pas perdre de vue le fait que l’an dernier, 194 gouvernements se sont engagés à éliminer l’hépatite virale d’ici 2030. Cet objectif est sans aucun doute loin d’être atteint, mais cela ne veut pas dire que c’est un rêve impossible. Il est tout à fait accessible. Il suffit d’agir dès maintenant», déclare Charles Gore, Président de la World Hepatitis Alliance. «Le Sommet mondial sur l’hépatite 2017 porte sur la façon de traduire la stratégie mondiale de l’OMS en actions concrètes et d’insuffler de la détermination aux participants.»

Pour le Dr Adele Schwartz Benzaken, Directrice du Département de la surveillance, de la prévention et du contrôle des infections sexuellement transmissibhles (IST) du Ministère brésilien de la Santé: «C’est un honneur pour le Brésil d’accueillir le Sommet mondial sur l’hépatite 2017. Nous souhaitons la bienvenue à cette extraordinaire équipe composée d’experts, de chercheurs, de gestionnaires et de représentants de la société civile qui viennent débattre du problème que représente l’hépatite virale pour la santé mondiale. Le Brésil s’efforce de mettre en avant les avancées récentes dans sa lutte contre l’hépatite, afin de progresser sur la voie de l’élimination.»

Des progrès dans les traitements et les moyens de guérir l’hépatite

Nombre de pays font preuve d’un leadership politique fort, ce qui permet une baisse considérable du prix des médicaments contre l’hépatite, notamment grâce à l’utilisation de médicaments génériques; ainsi, un plus grand nombre de malades ont accès aux médicaments plus facilement et plus rapidement.

En 2016, 1,76 million de personnes entamaient un traitement contre l’hépatite C, soit une hausse considérable par rapport aux 1,1 million de personnes traitées en 2015. Le nombre de personnes ayant commencé un traitement à vie contre l’hépatite B a également connu une hausse spectaculaire, avec 2,8 millions de personnes supplémentaires ayant commencé un tel traitement en 2016 alors qu’elles étaient 1,7 million en 2015. Mais ce n’est que le début: l’accès au traitement doit se démocratiser dans le monde entier pour que la cible de 80% de personnes traitées soit atteinte en 2030.

Néanmoins, le financement reste une contrainte majeure : la plupart des pays ne disposent pas des ressources nécessaires pour financer les services essentiels de lutte contre l’hépatite.

source:OMS

5,367 total views, 2 views today

Add Comment

Comments (0)

Write a comment ...
Post comment
Cancel