Scroll to Top

Le Soudan appelle les pays africains à se retirer de la CPI

By La Rédaction / Published on Thursday, 21 Dec 2017 09:00 AM / /

Le président soudanais Omar el-Béchir a appelé mercredi les pays africains à mettre en oeuvre les décisions du sommet de l’Union africaine (UA) en se retirant de la Cour pénale internationale (CPI) si celle-ci refuse de répondre aux exigences africaines.

        Président soudanais, Omar El Béchir

M. el-Béchir s’est entretenu ce mercredi 20 Décembre à Khartoum avec le président rwandais Paul Kagame, qui dirige la session actuelle de l’UA.

“Le Soudan invite ses pays frères africains à mettre en oeuvre les décisions du sommet de l’UA, et en particulier à retirer leur adhésion à la CPI, si celle-ci refuse de répondre aux exigences africaines”, a déclaré M. el-Béchir à l’occasion de ces discussions.

Il a salué la position forte du Rwanda en soutien à la cause juste du Soudan dans les forums régionaux et internationaux, ainsi que son opposition à la CPI.

Il a également salué la contribution du Rwanda dans la réalisation de la paix et de la stabilité sur le continent africain, par sa participation active aux missions de maintien de la paix.

Le président rwandais Paul Kagame a de son côté réaffirmé sa volonté de renforcer les relations entre son pays et le Soudan dans tous les domaines, d’une manière qui réalise leurs intérêts communs.

Lors de ces discussions, il a déclaré que le Soudan et le Rwanda pouvaient travailler ensemble comme des amis pour réaliser les intérêts de leurs deux peuples.

Il a renouvelé la position ferme de son pays à l’encontre la CPI, déclarant qu’il a adopté lors des sommets de l’UA la position appelant les pays membres de ce bloc à se retirer de la CPI et à ne pas la reconnaître.

Le président Kagame est arrivé mercredi à Khartoum dans le cadre d’une visite officielle au Soudan en réponse à une invitation de son homologue soudanais.

En février dernier, l’UA a adopté une résolution pour un retrait collectif de ses pays de la CPI, toutefois cette décision est non contraignante car le Nigeria et le Sénégal s’y sont opposés.

L’Afrique du Sud et le Burundi se sont auparavant retirés de la CPI, l’accusant de prendre injustement pour cible les pays africains.

Près de 34 pays africains ont signé le Traité de Rome établissant la CPI.

En mars 2009, la CPI a émis un mandat d’arrêt contre le président el-Béchir, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’Humanité dans la région du Darfour.

Xinhua

754 total views, 0 views today

Categories : french homepage societe

Add Comment