Scroll to Top

L’UNICEF lance ce mois de janvier le ”Every Child Alive”

By Julien Barinzigo / Published on Friday, 05 Jan 2018 11:48 AM / /
Stefan Peterson le Directeur de la santé au sein de l’UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF)  avait estimé que près de 386 000 bébés allaient naitre  le jour du Nouvel An et regretté qu’en 2016, 2600 enfants sont morts après 24 de leur naissance et que 2,6 millions d’enfants sont morts avant la fin de leur premier mois.

Avec un constant amère, l’UNICEF lance un défi aux nations du monde entier afin que les enfants  survivent à leurs premiers jours. Ainsi, Stefan Peterson le Directeur de la santé au sein de cette institution onusienne a affirmé que  “Cette année, la résolution de l’UNICEF est d’aider chaque enfant pendant plus d’une heure, plus d’une journée, plus d’un mois – plus que la survie’’.

L’UNICEF compte lancer dans ce mois de janvier une campagne mondiale  dénommée ‘’Every Child Alive’’ visant à exiger et à fournir des solutions de soins de santé abordables et de qualité pour chaque mère et nouveau-né.

Au total, 2,6 millions d’enfants sont morts avant la fin de leur premier mois. Parmi ces enfants, plus de 80% sont décédés de causes évitables et traitables, comme une naissance prématurée, des complications pendant l’accouchement et des infections comme la septicémie et la pneumonie.

«Nous appelons les gouvernements et les partenaires à se joindre à la lutte pour sauver des millions de vies d’enfants en fournissant des solutions éprouvées et à faible coût’’, a déclaré M.Peterson.

Selon l’UNICEF, au cours des deux dernières décennies, le monde a connu des progrès sans précédent dans la survie des enfants, divisant par deux le nombre d’enfants décédés avant leur cinquième anniversaire à 5,6 millions en 2016. ‘’Malgré ces progrès, les progrès ont été plus lents pour les nouveau-nés. Les bébés qui meurent au premier mois représentent 46% de tous les décès chez les enfants de moins de cinq ans’,’a ajouté la chargé de la santé de cette institution.

«Nous entrons maintenant dans l’ère où tous les nouveau-nés du monde devraient avoir l’occasion de voir le 22e siècle», a ajouté M. Peterson, mais malheureusement, près de la moitié des enfants nés cette année ne le seront probablement pas. «Un enfant né en Suède en janvier 2018 est le plus susceptible de vivre jusqu’à 2100, alors qu’un enfant de la Somalie ne vivra probablement pas au-delà de 2075», a-t-il déploré.

2,266 total views, 0 views today

Tagged as:

Add Comment