Scroll to Top

“Des améliorations sont nécessaires pour montrer qu’on adhère à la démocratie”

By La Rédaction / Published on Friday, 01 Jun 2018 12:17 PM / /

A l’occasion du 25e anniversaire de la victoire du parti Sahwanya-FRODEBU (Front pour la Démocratie du Burundi) dans les élections présidentielles du 1er juin 1993, l’ancien président burundais, Sylvestre Ntibantunganya, a affirmé ce vendredi que la démocratie existe bel et bien au Burundi et qu’elle nécessite seulement quelques améliorations.

                          Sylvestre Ntibantunganya, ancien président de la République du Burundi

“Depuis 1993, il y a eu des avancées, parce que déjà, la conscience d’obligation, d’organisation et de gestion du pays sur des bases démocratiques est une conscience ancrée dans l’esprit des Burundais. Ce qui reste aujourd’hui, ce sont des améliorations qui montrent bien qu’on adhère à la démocratie”, a déclaré M. Ntibantunganya, qui était président du Burundi du 6 avril 1994 au 25 juillet 1996.

Il a expliqué son constat par les faits que les partis politiques ont été agréés dans leur multiplicité et qu’il y a eu aussi un élargissement des médias et de la société civile dans le pays.

Malgré la dure période de 1993 à 2005 avec la guerre civile, les Burundais sont retournés aux procédures électorales pour élire les responsables aux différents échelons, a indiqué l’ancien chef de l’Etat, ajoutant que “tout cela reflète la démocratie”.

M. Ntibantunganya a souligné que les tares enregistrées jusqu’ici dans la démocratisation du pays ne résident pas dans la population, mais dans le leadership à tous les niveaux (institutions, partis politiques, média et société civile).

En donnant des conseils aux uns et aux autres pour que la démocratie connaisse des progrès au Burundi, l’ancien président a appelé les leaders à montrer plus de tolérance et de respect mutuel dans leur travail quotidien.

Les populations en général, et les Burundais en particulier, ont besoin de ce tremplin, qui est la démocratie, pour aider à bien gérer et à bien gouverner pour surmonter les problèmes économiques et sociaux confrontés, a-t-il affirmé.

4,518 total views, 0 views today

Categories : french homepage politics

Add Comment