;
Scroll to Top

Comesa : vers le remboursement des frais engagés par le Burundi

By Rédaction / Published on Thursday, 06 Jun 2019 08:04 AM / No Comments / 445 views

Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a promis d’examiner avec les autorités burundaises comment rembourser les frais engagés par le Burundi dans les préparatifs du 20ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de cette organisation internationale à vocation régionale africaine, qui devait se tenir à Bujumbura en juin 2018, a déclaré mardi dans son cabinet de travail M. Ezéchiel Nibigira, ministre burundais des Affaires Etrangères.

En compagnie de son collègue burundais en charge du Commerce Jean-Marie Niyokindi, le ministre Nibigira tenait un point de presse à l’issue d’une audience accordée à la secrétaire générale du COMESA, la Zambienne Chileshe Kapwepwe, venue effectuer une “visite de courtoisie” auprès des autorités burundaises depuis sa nomination à cette fonction en juillet 2018 à Lusaka (Zambie) par le 20ème sommet de cette organisation tenu dans la capitale zambienne.

Alors que les autorités burundaises s’étaient “beaucoup investies” dans les préparatifs du 20ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui devait se tenir du 1er au 10 juin 2018 à Bujumbura (capitale économique du Burundi), l’ex-secrétaire général du COMESA, Sindiso Ngwenya, a annoncé le 19 mai de la même année, que ce sommet était délocalisé de Bujumbura vers Lusaka.

Les autorités burundaises avaient qualifié cette décision “d’injuste” avant de réclamer “des dédommagements” pour tout le préjudice subi.

“Je voudrais vous informer que depuis son élection en juillet 2018, la nouvelle secrétaire générale du COMESA a échangé avec les autorités burundaises sur cette question. Elle a promis qu’elle va s’y mettre, corps et âme, pour que le Burundi puisse rentrer dans ses droits”, a précisé le ministre Nibigira.

Le Burundi, a-t-il ajouté, apprécie le fait qu’elle “ait travaillé assidûment” pour que cette question soit finalement résolue.

“Alors aujourd’hui dans nos échanges, elle a souligné qu’elle est venue avec une équipe technique à Bujumbura pour travailler sur ce dossier afin que toutes les gens ayant perdu leur argent par rapport à l’organisation de ce sommet qui était prévu en juin 2018 à Bujumbura, soient régularisés”, a-t-il expliqué.

Signalons que pour son séjour au Burundi prévu du 3 juin au 5 juin 2019, la secrétaire générale du COMESA avait été précédée dans cette visite de travail par son équipe technique.