Scroll to Top

Elections2020 : Le gouvernement salue le pas de géant déjà franchit dans la tolérance politique

By Rédaction / Published on Thursday, 24 Oct 2019 05:33 AM / /

Dans un point de presse à l’issue d’une réunion organisée à l’intention des leaders des 36 partis agréés au Burundi et des représentants des 18 provinces y compris la Mairie de Bujumbura, Pascal Barandagiye, ministre de l’Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local a indiqué que le Gouvernement du Burundi salue le pas de géant déjà franchit dans la tolérance politique, à sept mois des prochaines élections.

Selon le calendrier électoral publié le 28 juin dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les trois premiers scrutins prévus le 20 mai 2020, sont l’élection présidentielle, les élections législatives et les élections communales.

“En effet, je dois souligner ici que ces réunions organisées ensemble entre les gouverneurs de province et les représentants des différentes formations agréées depuis le 19 juin dernier à ce jour, constituent bel et bien une dynamique qui a déjà bien payé, si on jette un regard rétrospectif derrière soi. Nous pensons donc que nous avons déjà posé des jalons importants dans le processus électoral burundais conduisant aux différents scrutins attendus l’an prochain”, a expliqué le ministre Barandagiye.

Il prévaut aujourd’hui dans certaines provinces un bon climat de cohabitation entre les partis politiques matérialisé notamment par l’organisation des compétitions sportives entre eux, a-t-il indiqué.

“La grande question qui se pose encore porte sur un déficit de communication dans l’organisation des différentes réunions au niveau de certains partis politiques”, a-t-il fait remaquer.

Le ministre Barandagiye a recommandé la correction des manquements ad hoc via le développement des créneaux de communication entre les responsables de l’administration provinciale et les délégués des partis politiques désireux de se rendre sur le terrain politique.

Categories : french homepage politics

Add Comment