frenchFrench_newshomepage

Les langues maternelles peuvent-elles contribuer au développement?

Le 21 Février de chaque annee, l’UNESCO célèbre la Journée Internationale des langues maternelles. Au niveau international, le thème de cette année est: “L’emploi de la technologie pour l’apprentissage multilingue” tandis qu’au Burundi, le thème choisi est: “Le Kirundi comme base des connaissances conduisant tous les Burundais au rendez-vous du développement”.

Dans son allocution de circonstance, le Ministre en charge de la culture, Ambassadeur Ezechiel NIBIGIRA, a fait savoir qu’il est important de comprendre la valeur socio-économique de maitriser la langue nationale. Concernant l’éducation par exemple, il est difficile d’apprendre l’histoire du Burundi dans une langue que l’on ne maitrise qu’ a 30%.

Dans cette perspective, on peut se poser quelques questions sur la valeur, la place et l’usage du Kirundi en ce moment dans notre pays. Dans d’autres pays, une bonne compréhension de la langue nationale est une condition pour acquérir la nationalité ou pour être accepté dans certains postes. Ne serait-il pas logique de faire du Kirundi une condition d’embauche?

Ces petits questionnements peuvent server de clein d’oeil pour valoriser le Kirundi qui, à l’heure actuelle, semble menacée de tous les cotés

What's your reaction?

Related Posts

1 of 191