BurundidivertissementfrenchFrench_newshomepagemusic

Edith, manager de Big Fizzo, souhaite l’acquisition des visas pour musiciens burundais.

Les chansons des artistes burundais ne sont ps utiliseés suffisamment dans l’animation des concerts ou dans les maisons de détente au Burundi. Cette situation semble frustrer les artistes burundais qui se disent insatisfaits de ce comportement des DJs.

Selon Edith, manager de Bantu Bwoy qui est actuellement en voyage en Europe, les DJs étrangers donnent place à la musique burundaise plus que les Burundais eux-mêmes, ce qui est regrettable. C’est la raison pour laquelle elle souhaite que les musiciens burundais soient facilités dans l’acquisition des visas, afin qu’ils puissent travailler avec ces DJs étrangers qui valorisent la mélodie burundaise.

Rappelons que le climat entre musiciens et DJs burundais n’est pas sain en ce moment, ce qui peut en partie expliquer la diminution du nombre de chanteurs burundais qui animent des concerts à l’étranger, sauf Big Fizzo qui prévoit déjà 2 concerts en Europe au mois de Mars.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 132