CooperationfrenchFrench_newshomepage

La Communauté Est Africaine décide sur le sort des forces négatives en RDC

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye est de retour au Burundi après avoir pris part au deuxième conclave régional des Chefs d’État sur la situation sécuritaire de la République Démocratique du Congo RDC qui s’est tenu à Nairobi, au Kenya, ce 21 avril 2022.

Après des discussions fructueuses afin de promouvoir la paix et la stabilité dans l’est de la RDC et l’Afrique de l’Est, les Chefs d’Etat ont convenu qu’un processus politique et un dialogue consultatif soient engagés entre le Président de la RDC et les groupes armés locaux en RDC sur le plan militaire, conformément à un accord conclu à la suite du 1er Conclave des Chefs d’État portant mise en place d’une force régionale pour aider à contenir et, le cas échéant, à combattre les forces négatives, la réunion a ordonné le déploiement urgent d’une telle force. A cette fin, la réunion a demandé que la planification d’une telle force commence avec effet immédiat avec la pleine consultation des autorités compétentes de la Région.

Pour faciliter la mise en œuvre des décisions, la réunion a ordonné que tous les groupes armés en RDC participent inconditionnellement dans le processus politique et qu’à défaut de le faire, ils seraient considérés comme des forces négatives et traités militairement par la Région. La mise en place de cette force régionale de lutte contre les forces négatives doit commencer immédiatement sous la direction de la RDC.

Les Chefs d’Etat ont décidé de se rencontrer d’ici un mois pour évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 131