HomefrenchDe nouvelles mesures pour éradiquer le banditisme transfrontalier entre le Burundi et...

De nouvelles mesures pour éradiquer le banditisme transfrontalier entre le Burundi et la Tanzanie

Les autorités de la province Ruyigi et celles du district de Kibondo en province Kigoma de la République unie de Tanzanie voisine s’engagent à éradiquer définitivement le banditisme transfrontalier et appelle la population à donner des informations en temps utiles pour mieux assurer leur sécurité. 

Cela ressort d’une visite de deux jours, qui vient d’être effectuée par le gouverneur Emerencienne Tabu de la province Ruyigi dans le district de Kibondo en Tanzanie, dans l’objectif de renforcer les relations de bons voisinages. Les commerçants et hommes d’affaires œuvrant dans les deux régions, sont quant à eux appelés à échanger des marchandises, expériences et des connaissances afin de mieux contribuer au développement des deux régions.

L’agenda de cette visite était principalement articulé en trois points à savoir la sécurité, l’éducation et les échanges commerciaux entre ces deux régions frontalières. Le gouverneur de la province Ruyigi, Madame Emérecienne a fait savoir que la sécurité entre les deux régions est bonne en général, mais qu’il subsiste pourtant quelques groupuscules de bandits qui opèrent dans ce secteur. Elle a indiqué que depuis le mois de décembre 2020 jusqu’au 07 avril de cette année en cours, 10 motos et 6 vaches volés en Tanzanie ont été saisis au Burundi et que la police burundaise en collaboration avec l’administration locale a fini par remettre   tout ce butin aux autorités tanzaniennes. Elle a également plaidé pour que tous les deux pays passent à une autre étape dans la prévention de tout danger et menace potentielle contre la quiétude de leurs populations respectives. Elle demande à ce que tous les noyaux et nids de ces malfrats puissent être identifiés et répertoriés pour qu’ils soient définitivement déracinés et détruits. 

Au nom de la population Tanzanienne, le chef de district de Kibondo, M. Adrey John Mugwiza a exprimé sa gratitude à la délégation burundaise et pour tous les efforts que les autorités de la province Ruyigi ne cessent de faire  en vue de garantir la sécurité en particulier et du bon voisinage en général.  Il a promis que son district ne va rien ménager afin que la paix et la quiétude puisse toujours être une réalité et que toute susceptible source d’insécurité soit découragée et neutralisée.

Concernant le commerce transfrontalier en particulier et le développement des deux pays en général, ces deux autorités ont demandé aux hommes d’affaires de Ruyigi et de Kibondo de mieux planifier leur collaboration et améliorer également leur échange de marchandises, de connaissance et d’expérience. Il leur a surtout été recommandé d’abandonner la mauvaise pratique, qui a-t-on dit consiste, des deux côtés, à s’approvisionner en marchandises à crédit et disparaitre dans la nature, quand ils constatent qu’ils ne sont plus capables d’honorer leurs engagements.

- Advertisment -

Must Read

Big Fizzo ngo n’abandi nibatumirwe

0
Uno musi impari ntizibuze ku buryo ibiteramo Big Fizzo aheruka gukorera ku mugabane wa buraya vyagenze, ariko kubwiwe ngo ibiteramo vyagenze neza cane. Mu kiganiro...