DiasporaDiaspora Organizationsdiaspora promotedfrenchFrench_newshomepage

La commission des femmes de la diaspora concrétise un de ses projets

La commission des femmes au sein de la diaspora burundaise a fait sortir 50 femmes qui étaient retenus dans différents hôpitaux de Bujumbura. Les hôpitaux concernés incluent l’hôpital Roi Khaled, Hôpital militaire, Prince régent Charles et Clinique Prince Louis Rwagasore.

Selon Itangishaka Auriane, présidente de la commission des femmes au sein de la diaspora, elles espéraient libérer 70 femmes mais on a collecté 13 millions qui ne pouvait faire sortir que 50 de ces femmes. Elles continuent à chercher et espèrent qu’elles trouveront d’autres moyens pour continuer cette bonne initiative. Pour ceux qui s’inquiètent de la particularité de cette œuvre qui semble ne concerner que les femmes, Auriane expliqué que ce n’est que le début et il leur a semblé bon de commencer femmes et filles pour qu’elles rejoignent leurs familles, étant donne le rôle indispensable qu’elles jouent dans la vie des familles. Après murissement du projet et augmentation des ressources et des dons, elles pourront aider les hommes et les enfants aussi.

Selon les responsables du CEMABU, un centre qui s’occupent des droits des malades, la lenteur dans la livraison des attestations d’indigence et les attestations d’hospitalisation sont parmi les obstacles que rencontrent les malades indigents et restent détenus dans les hôpitaux même après guérison. Mr Sylvain HABANABAKIZE, charge de la communication au sein du Cadre d’Expression des Malades du Burundi (CEMABU) demande au gouvernement de mettre en place une politique claire qui facilite les malades indigents a recevoir les pièces justificatives pour bien jouir de leurs droits.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 51