DevelopmentDiasporafrenchhomepage

Les enfants orphelins vont aussi profiter de l’œuvre de la diaspora

Ce mercredi 3 aout 2022, les anciens joueurs du Burundi résidant actuellement à l’étranger ont animé un point de presse à l’intention des journalistes. Ces anciens joueurs, actuellement membre de la diaspora burundaise, voulait annoncer l’état d’avancement de leur projet de création d’un centre d’accompagnement pour les orphelins à Kajaga, qui sera connu comme AMANI House.

Saidi Ndabaniwe, un ancien joueur de l’équipe national qui réside actuellement en Norvège a insisté que le but principal de ce centre sera de venir en aide aux orphelins et enfants non accompagnés comme une contribution au développement du pays. Au départ, les infrastructures destinés à cet effet seront capables d’accueillir 32 enfants. Mais Saidi Ndabaniwe a précisé qu’ils pourront augmenter le nombre de bénéficiaires si les moyens le permettent.

Amani House recevra seulement des garçons pour faciliter la logistique et les filles seront admises ultérieurement si possible. Les enfants devront avoir entre 10 et 15 ans pour être admis au centre. Parmi les projets envisagés pour le centre, il y a création d’une académie de football et, à cet effet, une commission d’organisation et de rassemblement de ces enfants a déjà été mise en place.

What's your reaction?

Related Posts

1 of 51